Demander une augmentation – Les secrets d’une demande efficace

Demander une augmentation de salaire est une étape incontournable de votre carrière professionnelle. Je vous livre tous les secrets pour réussir au mieux votre entretien de négociation !

 

 

Comme promis, après vous avoir expliqué comment préparer au mieux votre demande d’augmentation, je vais vous présenter, aujourd’hui, les secrets d’une demande efficace.

L’attitude que vous devez adopter, ce que vous devez dire, ne pas dire et surtout les erreurs que vous ne devez pas commettre.

Soyez préparé, soyez armé, ne laissez rien au hasard.

Cet article est la seconde partie de mon dossier sur la négociation de salaire.

Dans la première partie je vous apprend comment préparer au mieux votre demande de négociation

🌟Je découvre la première partie🌟

Les secrets d’une demande efficace

Comment gérer votre demande d’augmentation de salaire ?

Je vais vous livrer les secrets en 3 étapes : 

  • Ce que vous devez faire avant l’entretien
  • Ce que vous devez faire pendant
  • Ce que vous devez faire après

 

Avant l’entretien

Passer outre son stress

Ne nous voilons pas la face, soyons franc envers nous-même, faire une demande d’augmentation nous place dans une situation d’inconfort.

Crainte, peur, perspective d’un moment désagréable à venir seront au rendez-vous et la fameuse “boule au ventre” sera de la partie.

Vous allez stresser. Vous allez hésiter. C’est normal.

Je suis comme vous mais cela ne m’a pas empêché d’obtenir 10% d’augmentation en 2017 alors que la plupart de mes collègues ont, au mieux, gagné 5% tout en sachant que j’avais tout juste atteint le tiers des objectifs qui m’avaient été fixés sur l’année…

Comment j’ai fait ?

Je me suis préparé.

Je me suis très bien préparé en amont.

C’est pour ça que j’ai réellement insisté, et que j’insiste à nouveau, sur l’importance de la préparation en amont dans la première partie de ce dossier.

Je suis responsable recrutement à l’heure où j’écris ces lignes (vendredi 16 février 2018 – 10h48). Sur 2017 j’ai réalisé seulement 1/3 de mes résultats en terme de chiffre d’affaires (prestation de recrutement pour des clients) mais, sur la même période j’ai recruté 12 collaborateurs en interne pour ma société.

Ce que j’ai fait, entre autres, c’est chiffrer ce que j’aurais facturé à mon entreprise si elle faisait partie de mes clients.  J’ai rajouté ce chiffre à mon chiffre d’affaires, résultats : 85% de l’objectif atteint (ce qui change la donne, non ?).

Pensez-vous réellement que sans cette préparation j’aurais gagné +10% de salaire ? Non. Certainement pas. Alors, une dernière fois, avoir du stress c’est NORMAL mais vous le compenserez largement avec une préparation efficace.

 

Anticiper les questions de votre responsable

Un très bon exercice pour vous préparer au mieux à l’échange que vous allez avoir est de penser à l’avance à toutes les questions que votre employeur pourrait vous poser.

Posez-vous les questions les plus pointilleuses possible. Poussez-vous hors de votre zone de confort. Demandez à un proche de vous les poser.

Pourquoi je devrais vous augmenter ?

 

Vous n’avez pas déjà un salaire suffisant ?

 

Vous pensez la mériter cette augmentation

 

Je ne vous imaginais pas comme cela. L’argent est votre priorité dans votre travail ? 

 

Vos collègues n’ont pas été augmentés eux et n’ont rien demandé, du coup, on fait comment ?

 

Je vous paie déjà plus que vos collègues, ce n’est pas suffisant ?

Anticiper les questions de votre employeur vous permettra d’être prêt le jour J. D’être paré à faire face à ses objections. D’avoir vos arguments à l’esprit. De ne pas vous retrouver déstabilisé face à une question piège.

Alors, faites-le.

 

Choisir le moment le plus propice

Nous l’avons vu, lors de l’article sur la préparation, il existe plusieurs moments, au cours d’une année, où il est judicieux de faire sa demande d’augmentation.

Ce constat est également vrai au cours d’une même journée. Certains créneaux horaires sont à privilégier pour votre demande d’augmentation. Plus exactement, il existe un moment plus avantageux : Le début d’après-midi.

Faites en sorte de fixer votre entretien avec votre responsable en début de journée pour bénéficier d’un cadre plus détendu et d’un contexte favorable aux échanges constructifs et cordiaux.

La digestion a du bon.

 

Pendant l’entretien

Erreurs à éviter

Avant de vous donner mes recommandations, les conseils que vous devez suivre pour mettre toutes les chances de vôtre côté, voyons ensemble les erreurs que vous devez à tout prix éviter :

  • Vous comparer avec les autres salariés

Oui mais Jean-Paul est mieux payé

Didier gagne plus alors qu’il est moins compétent que moi

❌Cette stratégie ne fonctionne pas. Une telle attitude ne fera que vous nuire.

 

  • Poser un ultimatum

Vous m’augmentez ou je démissionne

❌Rien de mieux pour prouver votre manque d’arguments et de confiance en vous. Créer un climat conflictuel est tout sauf une bonne idée.

 

  • Déballer votre vie privée

Oui mais vous comprenez ma femme à perdu son emploi

Mes enfants vont bientôt rentrer au collège

❌Vous êtes dans un cadre professionnel donc seuls des arguments professionnels sont à mettre en avant.

 

  • Faire du chantage

Si vous voulez que je continue à être performant il va falloir m’augmenter

❌Vous pensez réellement que menacer votre employeur est une bonne idée ?

 

  • Faire dans le sentimental

Si je suis augmenté je serais le plus heureux du monde

❌Faire du zèle ne fonctionne pas. Vous allez seulement passer pour quelqu’un de faux.

 

  • Exiger une réponse immédiate

Dites-moi maintenant si c’est bon pour mon augmentation

❌Comme pour le chantage, mettre une “pression” à votre employeur vous desservira.

 

  • Etre méfiant

Qu’est-ce qui me prouve que je serai bien augmenté à la fin du mois

❌Une attitude inutile. Ni plus, ni moins.

 

Astuces et conseils de négociation

Voici une liste de conseils simples à appliquer et qui vont vous permettre d’augmenter significativement vos chances de succès lors de votre négociation.

 

✅ Commencez votre entretien en lui demandant ce qu’il pense de vous, de vos compétences et de votre valeur dans l’entreprise. C’est un moyen très simple pour que votre employeur vous livre, lui-même, des arguments de qualité qui vous serviront par la suite.

 

✅ Adoptez une attitude positive durant l’entretien : Soyez diplomate, flexible, à l”écoute actif, proactif, …

 

✅ Parler toujours de rémunération brute annuelle et jamais de net mensuel ou de net annuel. Parler en brut annuel c’est parler le même langage que votre employeur. C’est être clair et précis sur vos prétentions.

 

✅ Avancer l’ensemble de vos arguments, un à un,  lors des moments les plus propices tout en les illustrant par des exemples précis et concrets. Les employeurs aiment les chiffres,  les données, les statistiques. A nouveau faites en sorte de parler dans le langage de votre employeur. Retenez-le bien.

 

✅ Répondez à l’ensemble des questions que vous pose votre employeur, même les plus déplaisantes, et anticipez ces questions futures. Ne vous limitez surtout pas à des réponses binaires (oui, non) mais argumentez autant que possible.

 

✅ Ayez toujours une solution de recharge. Si votre employeur refuse de vous augmenter de 4000€ brut / an demandez lui de une augmentation de 3000€ mais, en contrepartie, de vous accorder une journée de télétravail / semaine.

 

✅ Soyez ambitieux, ne demandez pas le salaire que vous voulez obtenir, demandez plus afin de vous laisser une marge de négociation. Votre employeur n’acceptera jamais votre première proposition.

 

Gérer la fin de l’entretien

Ce n’est pas parce que l’entretien est terminé que vous n’avez plus rien à faire.

Il y a trois fins possibles à l’issus de votre négociation :

 

🤑 Votre demande a été accepté 

Remerciez votre manager d’avoir reconnu votre valeur et proposez-lui un rendez-vous, dans 6 mois, pour faire un point sur vos engagements.

 

😭 Votre demande a été refusée

Cherchez à comprendre les motifs de ce refus.

Votre manager ne veut pas vous augmenter ? Il ne peut pas le faire ? Il n’est pas décideur ? 

Demandez-lui ce que vous pouvez faire pour voir votre demande d’augmentation acceptée la prochaine fois.

Et si ce n’est pas lui qui décide n’hésitez surtout pas à lui demander de rentrer en relation directement avec le décideur afin de lui demander ce qui vous permettra d’être augmenté à l’avenir.

 

🤔 Votre manager s’accorde un délai de réflexion

Proposez-lui un nouveau rendez-vous dès maintenant pour connaitre sa décision finale.

 

Conclusion

Négocier son salaire ne s’improvise pas.

Vous avez maintenant tout ce qu’il vous faut pour aborder cette étape importante de la vie professionnelle.

Prenez le temps de vous préparer. Plusieurs semaines, plusieurs mois à l’avance.

Par contre, n’espérez pas tenir ici la solution miracle. Si vous avez passé une année complète à vous tourner les pouces, même avec les meilleurs arguments du monde, vous n’arriverez pas à décrocher un seul centime de plus.

Si vous y arrivez envoyez-moi un mail 🙂

 

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  •  
  • 2
  •  
  •  

No Comments

Laisser un commentaire

ACCÉLÉREZ IMMÉDIATEMENT VOTRE CARRIÈRE

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT "DÉVELOPPEZ VOTRE RÉSEAU EN 7 ÉTAPES" ET

- CONSTITUEZ-VOUS UN RÉSEAU PROFESSIONNEL SOLIDE
- UTILISEZ CE RÉSEAU POUR ÉVOLUER PROFESSIONNELLEMENT

arrow-circle-o-down
%d blogueurs aiment cette page :