Demander une augmentation – La préparation

Demander une augmentation de salaire est une étape incontournable de votre carrière professionnelle. Je vous livre tous les secrets pour vous y préparer au mieux !

Tous les ans c’est pareil. L’entretien annuel arrive et cette année vous vous dites que c’est la bonne. Vous allez enfin réussir à demander une rallonge de salaire à votre responsable. Mais, comme tous les ans, c’est la même chose… vous ne savez pas comment faire… Comment négocier ? Quoi négocier ? Comment lancer le sujet ? Quelle attitude avoir ? Que préparer en amont de l’entretien ? Quels résultats à mettre en avant ? … Toutes ces questions restent bien trop souvent sans réponse. Vous vous y prenez mal. Très mal. Vous passez à côté de votre chance. Vous vous dites que l’année prochaine, ça sera la bonne. Un an passe… rien ne change. Négocier son salaire n’est pas à la portée du premier venu. Il ne suffit pas de dire “je veux plus” pour avoir plus. Sinon, tout le monde le ferait. Négocier son salaire s’apprend. Dans cet article je vais vous livrer tous les secrets d’une négociation efficace de salaire.

 

Cet article est la première partie de mon dossier sur la négociation de salaire.

Dans la seconde partie je vous apprend comment sortir gagnant de l’entretien de négociation

🌟Je découvre la seconde partie🌟

 

Préparez vous en amont

Vous voulez être augmenté ? Alors vous allez devoir vous préparer. Demander une augmentation nécessite un réel travail en amont. Si vous allez devant votre patron, les mains dans les poches, pour lui lâcher timidement “je veux avoir plus à la fin du mois” vous allez vous prendre un stop.

Tu veux combien ? Pourquoi je t’augmenterai ? Tu veux quoi précisément ? Tu crois que c’est le moment de demander ça ?

Vous répondez quoi à ça ? Rien. Allez, au mieux une réponse improvisée et surtout approximative que vous allez difficilement sortir de votre bouche. Vous pensez réellement que c’est comme ça que vous allez avoir votre rallonge ? Non. Vous voulez être augmenté ? Encore une fois, vous allez devoir vous préparer. Votre réussite dépendra pour 90% de la qualité de votre préparation. Je vais vous apprendre à vous armer jusqu’aux dents.

 

Les 4 questions à se poser en amont

Le meilleur moyen que je connaisse pour vous préparer au mieux à votre négociation à venir c’est de vous confronter à ces quatre questions :

  • Combien je vaux ? (Quelle est ma valeur sur le marché de l’emploi ?)
  • Quand demander ? (Quel est le meilleur moment pour faire ma demande)
  • Quoi demander ? (Que demander et dans quelle proportion ?)
  • Pourquoi demander ? (Quels sont mes arguments ?)

Vous devez avoir un objectif en tête : répondre à ces questions le plus précisément possible. Plus vos réponses seront complètes moins vous laisserez de doutes quant à l’issue de votre négociation. Ce travail préparatoire est indispensable. Vous ne pouvez pas vous permettre de passer à côté.

Rentrons plus dans les détails.

 

Combien je vaux ?

Connaître sa valeur est une information cruciale à avoir. C’est un repère : Ce que j’ai, ce que je vaux, ce que je veux.

Connaître sa valeur est une démarche qui se fait à plusieurs niveaux :

 

Comparez votre salaire à celui de vos collègues

Commencez par le plus pertinent, par comparer votre salaire à celui de vos collègues. Par contre, faites attention à comparer ce qui est comparable. Prenez en compte les critères d’âge, d’ancienneté, de responsabilité et de poste dans l’entreprise.

 

Comparez votre salaire à celui du marché

Ensuite, il est intéressant de mesurer votre salaire vis-à-vis de celui du marché de l’emploi.

Pour cela, quelques clics suffisent. Recherchez les différents sites d’emplois qui correspondent à votre métier sur des sites tels que Pôle Emploi, Indeed, l’APEC, Monster, RegionsJob, …

Regardez les salaires proposés par les recruteurs, comparez-les au vôtre et le tour est joué.

Attention à limiter votre recherche à votre secteur géographique (le niveau de rémunération diffère d’une ville à l’autre) et à tenir compte des divers avantages que vous avez : 13ième mois, primes, intéressement, participation, véhicule de société, RTT, … Vous devez tout prendre en compte dans votre comparaison.

 

Renseignez-vous sur l”augmentation moyenne des salaires en France

Autre information importante à rechercher : les prévisions d’augmentation de salaire sur l’année à venir ou sur l’année en cours (tout dépend de quand vous allez faire votre recherche).

Google est votre ami. Recherchez “Augmentation salaire France 20XX” et c’est bon. Vous savez maintenant de combien, en moyenne, les Français vont être augmentés.

C’est à nouveau un repère essentiel pour vous préparer votre négociation future.

 

Comment se porte l’entreprise ?

Là, on sort un peu du cadre de votre valeur mais il est important que vous connaissiez la santé de votre entreprise avant de demander une augmentation.

Demander une hausse de salaire alors que votre boîte est en liquidation judiciaire serait mal venu.

  • Y a-t-il de nouveaux contrats en cours ?
  • Des investissements machines ?
  • L’ouverture de nouveaux marchés ?
  • Des restrictions budgétaires ?
  • Des licenciements prévus ?

Sondez pour connaître l’état de santé général de votre entreprise et pour adapter votre demande en fonction.

 

Quand demander ?

Augmentation de salaire = Entretien annuel.

Voilà ce que nous avons tous en tête alors que l’entretien annuel est loin d’être la seule occasion vous permettant d’aborder ce sujet.

  • De novembre à janvier : Élaboration des budgets RH
  • De décembre à février : Entretiens annuels et professionnels
  • Au cours de l’année : Changement de poste, retour d’une formation qualifiante, revalorisation des grilles salariales, nouvelles responsabilités, …

Il existe de nombreuses occasions pour faire notre demande. Il est important de bien choisir le vôtre.

Vous devez être dans une position avantageuse, dans une position qui justifie ET qui appuie votre demande.

Et parfois, faire sa demande en dehors de l’entretien annuel est une stratégie qui paie car vous ne vous retrouverez pas dans cette masse de salariés qui font tous leur demande en même temps.

 

Quoi demander ?`

Demander une augmentation c’est bien beau mais une augmentation de quoi ?

Augmentation de salaire = plus gros fixe.

C’est vraiment dommage de n’avoir que cette idée en tête. Le salaire fixe est loin d’être le seul élément que vous pouvez négocierIl existe de nombreux paramètres sur lesquels vous pouvez jouer :

  • Variable plus intéressante
  • Prime d’objectif
  • Prime de rentabilité
  • Prime d’assiduité
  • Avantages en nature (véhicule d’entreprise, smartphone, voiture, carte essence)
  • Télétravail
  • Congés supplémentaires
  • Aménagement des horaires
  • Bonus
  • Stocks options
  • Financement d’une formation
  • Changement de statut

Faites bien vos calculs. Parfois l’augmentation de votre salaire fixe est loin d’être l’élément le plus intéressant que vous pouvez négocier.

Vous êtes un excellent commercial ? Négociez plutôt une meilleure variable.

Vous voulez évoluer rapidement ? Demandez une formation qualifiante. Formation qui vous permettra d’ailleurs de négocier plus facilement votre salaire fixe par la suite.

Réfléchissez bien.

 

Pourquoi demander ?

La question la plus logique mais pourtant une question que peu de personnes se posent.

Pourquoi votre patron devrait vous accorder une augmentation ? Qu’est-ce qui justifie que vous méritez cette augmentation ? Quels sont vos arguments ?

Vous devez être capable d’expliquer en quoi vous devez être augmenté. Vous devez être capable d’avancer de réels arguments. Des arguments chocs. Ces arguments doivent justifier votre demande. Dire

J’ai bien fait mon travail cette année

N’est pas suffisant. Vous êtes déjà payé pour faire bien votre travail alors pourquoi votre responsable vous augmenterait alors que vous ne faites que ce qui vous est demandé ?

  • Cette année j’ai absorbé une charge supplémentaire de travail
  • J’ai su répondre présent dans les situations délicates
  • J’ai été moteur de l’équipe
  • J’ai accepté les nouvelles responsabilités qui m’ont été confiées
  • J’ai tenu les objectifs qui m’ont été fixé
  • J’ai été proactif, j’ai proposé des idées nouvelles
  • J’ai su faire face aux contraintes organisationnelles
  • J’ai participé directement au développement du chiffre d’affaires

Voilà des arguments concrets. Des arguments qui ont du sens. Des arguments qui prouvent la valeur que vous apportez à l’entreprise.

Bien entendu, il ne s’agit que d’exemples et bien entendu les arguments que vous avancerez devront être plus précis que ça. Là, je ne vous donne que des axes de réflexion.

Pensez à chiffrer vos résultats. A apporter des preuves de ce que vous avancez.

Votre responsable raisonne en termes de rentabilité, en termes de chiffre. Apportez-lui ce qu’il attend et vous ferez mouche.

 

Conclusion

Voilà ce qui conclu cette phase de préparation.

Je ne le répéterai jamais assez, c’est la qualité de votre préparation qui fera le succès ou l’échec de votre demande d’augmentation.

Prenez votre temps. Vous n’êtes pas dans une course.

Suivez mes conseils à la lettre et je vous garantie que vos chances de réussites seront bien supérieures à celles de vos collègues.

Maintenant, si vous êtes déterminé pour accélérer votre carrière professionnelle, je vous invite à découvrir la suite de ce dossier : comment faire sa demande d’augmentation.

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  •  
  • 4
  •  
  •  

No Comments

Laisser un commentaire

ACCÉLÉREZ IMMÉDIATEMENT VOTRE CARRIÈRE

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT "DÉVELOPPEZ VOTRE RÉSEAU EN 7 ÉTAPES" ET

- CONSTITUEZ-VOUS UN RÉSEAU PROFESSIONNEL SOLIDE
- UTILISEZ CE RÉSEAU POUR ÉVOLUER PROFESSIONNELLEMENT

arrow-circle-o-down
%d blogueurs aiment cette page :